Glossaire thermique et technique

Organismes

acermi : association pour la certification des matériaux isolants
ademe : agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie
adil : agences départementales d’information sur le logement.
ANAH : Agence Nationale pour l’amélioration de l’habitat.
anru : agence nationale pour la rénovation urbaine
cstb : centre scientifique du bâtiment
Effinergie : association pour le développement de la performance énergétique dans les bâtiments
espaces info energie : réseau de conseillers sur les économies d’énergie et les énergies renouvelables
ffb : fédération française du bâtiment
grenelle (2) : loi portant « engagement national pour l’environnement » dans les domaines suivants : batiments et urbanismes ; transports ; énergie ; biodiversité, risques, santé, déchets ; gouvernance.
habitat § developpement : réseau de conseil et de gestion des logements.
la maison passive : association Française représentant le label Allemand PASSIVHAUS
meeddm : ministère de l’écologie, du développement durable des transports et du logement
minergie france : Label d’origine Suisse et représenté en France par l’association Prioriterre.
pact : réseau associatif national au service de l’habitat
prioroterre : association Française représentant le label SUISSE Minergie

Domaine thermique

bbc : (bâtiment basse consommation) consommation en énergie primaire inférieure à 50 kWep/m2/an modulée selon les zones géographiques et l’altitude du projet. La consommation tient compte de tous les usages: chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire, ventilation et éclairage, sauf électroménager.
bbc effinergie : Idem BBC avec obligation de résultat en termes de perméabilité à l’air
bepos : bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme.
bilan thermique : Mesure des échanges calorifiques entre un milieu clos et l’extérieur. Calcul du coefficient des déperditions thermiques d’un logement ou d’un bâtiment.
bioclimatique : Conception architecturale utilisant les ressources de l’environnement immédiat, pour un meilleur confort et pour économiser de l’énergie.
bouquet de travaux : ensemble de travaux cohérents dont la réalisation simultanée augmente sensiblement l’efficacité énergétique d’un logement. L’obtention de l’éco-prêt à taux zéro peut être
conditionné par la réalisation d’un bouquet de travaux.
brise soleil : dispositif rapporté en saillie sur une façade, pour se protéger du soleil
cee : Certificat d’Economie d’Energie.
coef lambda (λ) : Unité de mesure de la conductivité thermique des matériaux, surtout utilisée pour comparer la capacité isolante d’un matériau. Plus λ est petit plus le matériau est isolant, plus λ est grand plus il est conducteur de chaleur.
coef r : La résistance thermique, exprimée en m2/K/W, s’obtient par le rapport de l’épaisseur (en mètres) sur la conductivité thermique λ (lambda) du matériau considéré. Plus R ezst grand plus la paroi est isolante.
coef u : représente l’inverse de R (U=1/R) et exprime la transmission calorifique : plus U est petit plus la paroi est performante
condensation : Phénomène physique de retour à l’état liquide de la vapeur d’eau
conductivité thermique : expression du flux de chaleur qui traverse en 1 heure 1 m2 de paroi de 1 m d’épaisseur constituée d’une matière homogène (ou d’une lame d’air)
convection : mouvement naturel de déplacement de la chaleur dans des fluides liquides ou gazeux.
déperdition : Flux de chaleur s’échappant de l’enveloppe d’un bâtiment par ses parois ainsi que par le renouvellement d’air, exprimé en kW.
déphasage : temps de transfert nécessaire pour traverser un complexe isolant, c’est la somme des temps de transfert pour chaque élément composant une paroi.
déphasage ou diffusivité thermique (a) : temps que met un flux thermique à traverser un matériau, plus ce temps est important meilleur est le confort thermique, en relation étroite avec l’’inertie thermique.
dpe : diagnostique de performance énergétique. document réalisé par un professionnel qui comporte des informations sur la consommation d’énergie (classée de G, énergivore, àA, économe en énergie, sur l’étiquette énergie) du bâtiment et sur les émissions de gaz à effet de serre (CO2) ainsi que des recommandations et préconisations pour réduire cette consommation.
économies d ‘ ’énergie : ensemble de solutions visant à réduire ou limiter la consommation de combustible sans nuire aux besoins de chauffage et de confort thermique.
émissivité : capacité d’un matériau à émettre un rayonnement lumineux ou de chaleur.
émittance : mesure du flux d’énergie rayonnée par une surface, exprimée en watts par unité de surface, m2 ou cm2.
enveloppe : ensemble des parois d’un bâtiment donnant sur l’extérieur.
ges : Gaz à Effet de Serre.
hygrométrie : étude et mesure des taux d’humidité de l’air
hpe : (haute performance énergétique): -10% vis à vis de la RT 2005
hpe enr : (énergie renouvelable): exigences du label HPE + intégration d’équipements ENR
inertie thermique : capacité d’un matériau à absorber les calories et à les restituer, joue essentiellement sur le confort thermique d’été.
kelvin k : unité de mesure de température dans le système international, sa valeur est égale à celle du degré Celsius mais sur une autre échelle (-273.06°C : 0°C correspond à 273.16°K, 100°C à 376.16°K)
pariétodynamique : technique consistant à utiliser l’espace compris entre deux parois externes d’un local chauffé pour récupérer une partie de l’énergie calorifique dissipée, et la réintroduire dans le local.
passivhaus : Label d’origine Allemande et représenté en France par l’association La Maison Passive. A la différence des autres labels, il prend en compte les consommations des appareils électroménagers dans son calcul.
performance énergétique globale : consommation énergétique d’un bâtiment (en kWh / m2.an) en énergie primaire pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la ventilation, l’éclairage et le rafraîchissement.
perméance : Capacité d’un matériau à laisser transiter la vapeur d’eau.
pont thermique : Fuite de chaleur ponctuelle ou linéaire causée par un défaut dans l’enveloppe du bâtiment ou une moindre résistance thermique des matériaux (ex : plancher béton)
rt 2005 : règlementation thermique applicable dans le cadre des constructions neuves (prochainement remplacée par la RT 2012), ayant pour but de limiter les dépenses énergétiques des bâtiments.
rt 2012 : actuelle règlementation thermique entrant en application :
– Pour les logements (maisons individuelles, immeubles collectifs, foyers de jeunes travailleurs et cités universitaires) situés en zone ANRU > 28 octobre 2011
– Pour les bureaux, les bâtiments d’enseignement et les établissements d’accueil de la petite enfance > 28 octobre 2011
– Pour les autres bâtiments tertiaires > un an après la publication des arrêtés spécifiques qui devrait intervenir courant 2011
– Pour les bâtiments à usage d’habitation situés en dehors des périmètres de rénovation urbaine 1er janvier 2013.
rt existant : Règlementation thermique applicable depuis novembre 2007, qui définit les exigences minimales lors de l’installation ou du remplacement de matériaux et d’équipements, dans les bâtiments existants ;
thpe : (très haute performance énergétique): -20% vis à vis de la RT 2005
thpe enr : -30% vis à vis de la RT 2005 + intégration d’équipements ENR

Domaine technique

anémomètre : Instrument servant à mesurer la force et la vitesse du vent
capteur solaire : Un capteur solaire est un composant élémentaire d’une installation solaire, sa fonction est de transformer aussi efficacement que possible le rayonnement solaire en chaleur. Cette dernière est ensuite transmise à un fluide caloporteur, puis transportée et stockée dans un grâce à un échangeur de chaleur. Un capteur plan est composé d’un boîtier à isolation thermique qui renferme un absorbeur. Le boîtier est généralement recouvert d’une vitre de verre solaire.
cellule photovoltaïque : Composant électronique semi-conducteur dans lequel l’absorption des photons libère des électrons chargés négativement et des « trous » chargés positivement. Ces charges électriques sont séparées par un champ électrique interne et collectées par une grille à l’avant et un contact à l’arrière. La cellule photovoltaïque est un générateur électrique élémentaire.
cesi (chauffe-eau solaire individuel) : installation utilisant le rayonnement solaire pour couvrir une partie des besoins d’eau chaude sanitaire. Il existe un dispositif analogue (système solaire combiné ou SSC) qui permet également le chauffage du logement.
chaudière à condensation : chaudière qui condense les produits de combustion, ce qui lui permet un rendement de 15 à 20 % supérieur à celui d’une chaudière standard.
enr (énergie renouvelable) : source d’énergie qui se constitue ou se reconstitue plus rapidement qu’elle n’est utilisée.
Équilibrage (d ‘’un réseau de chauffage) : opération de réglage permettant de réaliser une répartition optimale de la distribution du chauffage dans les pièces ou locaux d’un bâtiment, en fonction de leur nature, type d’occupation, etc.
générateur enr : appareil produisant de l’énergie à partir d’énergies renouvelables.
hydrophile : Qualifie un produit ou un matériau absorbant, avide d’eau.
hydrophobe : Qualifie un matériau qui n’a aucune affinité avec l’eau, ou dont la surface repousse l’eau par un phénomène de capillarité.
hydroréglable : qualifie un système d’entrée et/ou d’extraction de conditionnements d’air ou de VMC qui adapte le débit d’air en fonction du taux d’humidité ambiant détecté.
hygrostat : appareil de régulation de l’humidité relative ambiante dans une enceinte ou un local.
infrarouge : radiation chaude, non visible, de fréquence inférieure (donc de longueur d’onde supérieure) à celle du rouge du spectre lumineux
photovoltaïque : procédé qui permet de convertir la lumière en électricité via des cellules à base de silicium. Dans le cadre d’une installation électrique, les cellules puis les panneaux sont reliés entre eux pour accroître la puissance globale
pompe à chaleur (pac) : machine qui puise la chaleur dans le sol, une nappe d’eau ou l’air et la restitue grâce à un compresseur pour le chauffage du logement.